Ferocactus latispinus entretien – entretien et conseils

Ferocactus latispinus est une espèce de cactus appartenant à la famille des Cactaceae. En raison de ses longues épines rouges et recourbées, il est vulgairement appelé langue du diable, tandis qu’en raison de sa forme arrondie, il est connu sous le nom de cactus baril (barrel cactus dans les pays anglophones). Les plantes du genre Ferocactus sont originaires du Mexique et des régions désertiques des États-Unis, où elles atteignent une grande taille et produisent des fleurs spectaculaires. En outre, elles peuvent être cultivées comme plantes ornementales sous nos latitudes et sont faciles à entretenir. Le Ferocactus latispinus est le plus connu de ce groupe de cactus, mais il est également de plus petite taille à l’état sauvage et est très répandu en raison de son apparence à la fois attrayante et menaçante.

Description botanique de Ferocactus latispinus

Les cactus Ferocactus latispinus ne dépassent généralement pas 40 cm de diamètre et 30 cm de hauteur. Ils sont grands et compacts, avec des côtes vert foncé prononcés. Dans la nature, les nervures se forment pendant la saison des pluies et servent à la plante à accumuler des réserves d’eau sans que l’épiderme de surface ne se fissure. C’est à cette caractéristique morphologique que doit le nom de cactus tonneau, qui rappelle les douelles typiques des tonneaux de vin. Les cactus du genre Ferocactus grandissent d’abord en largeur, puis en hauteur, relativement rapidement. Ils ne développent pas un système racinaire trop étendu et profond, et n’ont donc pas besoin de beaucoup d’espace, que ce soit en terre ou en pot.

Épines

Des touffes denses d’épines rouges crochues sont réparties le long des côtes. L’une d’entre elles, plus proéminente que les autres, peut atteindre 2,5 cm de long, est fortement striée et recourbée en crochet à l’apex, d’où le nom vulgaire de langue du diable. Autour de ces grandes épines se trouvent d’autres épines plus fines, de couleur crème, qui forment une sphère colorée et épineuse. Dans la nature, les épines du Ferocactus latispinus sont le cauchemar des chevaux qui, par malchance, s’y heurtent et se blessent en chemin. Soyez donc prudent lorsque vous manipulez la plante pour la rempoter ou la déplacer, en utilisant des gants de protection adaptés.

Fleurs

La floraison du Ferocactus latispinus dépend de l’âge de la plante ; il faut compter à partir de 5 ans pour voir les premières fleurs. Celles-ci se forment à la tête des épines, en nombre variable et en forme de couronne, mais uniquement dans la partie apicale de la plante. Sous notre climat, la floraison des plantes adultes commence vers la fin du mois d’août. Les fleurs sont d’une belle couleur pourpre vif, avec de nombreux pétales fins et superposés qui s’élèvent droit vers le haut.

Fruits et graines

Le fruit de ce cactus est une baie déhiscente, qui éclate à la base et disperse ensuite ses nombreuses graines brun foncé ou noires.

Comment cultiver Ferocactus latispinus ?

Cette espèce de cactus peut être cultivée en pleine terre ou en pot. Toutefois, certaines considérations doivent être prises en compte. Il peut également être conservé à l’extérieur en hiver, mais il ne doit pas recevoir d’eau, car c’est le seul moyen pour lui de résister à des températures proches du gel. Il doit donc être conservé à l’intérieur, ce qui n’est pas forcément possible en pleine terre. Ce n’est que dans les régions à faible pluviosité et à hivers doux que la plante peut être adaptée à un lit de jardin. Pour ces raisons, le Ferocactus latispinus est généralement cultivé en pots, peut-être pour être conservé sur le balcon toute l’année. L’exposition doit être aussi lumineuse et ensoleillée que possible, de préférence aérée.

Terre et rempotage

Le sol est très important pour la croissance de la langue du diable. Avant tout, il doit être drainant, c’est pourquoi il faut toujours ajouter au mélange des matériaux inertes comme la perlite et le sable. Un sol grossier de nature calcaire convient également, l’important étant qu’il n’y ait pas de tourbe acide. Pour éviter les erreurs, on peut utiliser de la terre à cactus toute prête. Les semis achetés en pépinière doivent généralement être immédiatement rempotés. Il est conseillé d’utiliser des pots avec une base large et circulaire, pas trop haute. La taille doit être légèrement supérieure à celle du pot de départ. Après le premier rempotage, vous pouvez attendre jusqu’à 1 ou 2 ans pour le suivant et seulement lorsque tout l’espace racinaire disponible est épuisé.

Compositions

Le Ferocactus latispinus peut être utilisé pour créer des arrangements attrayants en mettant plusieurs plantes ensemble dans le même pot, évidemment de plus grande taille. Les plantes vont d’abord diverger les unes des autres, pour se rapprocher au fil du temps et former un véritable coussin épineux. Les compositions sont beaucoup plus difficiles à manipuler lors du rempotage.

Semer

Le Ferocactus latispinus peut être propagé à partir de graines, que l’on trouve facilement dans le commerce. Le semis doit se faire dans de petits pots, ou dans un lit de semence chauffé si vous voulez commencer en automne/hiver.

Utilisez un sol léger et mélangez-le avec du sable et de la perlite. Maintenez le sol bien humide, mais jamais détrempé, et gardez les pots dans une position lumineuse. Après la germination, il faut prendre soin des jeunes plants en douceur, en diminuant les arrosages et en augmentant progressivement l’exposition à la chaleur. Après environ 1 à 2 ans de croissance dans le pot de départ, les cactus sont prêts à être transférés dans un récipient plus grand lorsque les premières épines se forment.

Comment arroser la Langue du Diable

Une irrigation correcte est un facteur décisif pour la réussite de la culture du cactus Ferocactus latispinus. Il est en fait très facile à gérer, car en automne et en hiver, il doit être totalement suspendu, tandis qu’au printemps et en été, il est seulement nécessaire d’arroser légèrement le substrat lorsqu’il est complètement sec. Le problème d’eau peut être dû à un arrosage excessif, qui provoque une pourriture à la base, et non à un manque d’eau.

Comment fertiliser la langue du diable ?

Les cactus du genre Ferocactus ne supportent pas la fertilisation azotée, et notre Ferocactus latispinus ne fait pas exception à la règle. On peut donc renoncer à la fertilisation avec des produits liquides et opter pour l’ajout d’une poignée d’engrais organique, comme l’humus de vers de terre, en une seule fois au moment du rempotage.

Organismes nuisibles qui infestent Ferocactus latispinus

Les seuls ravageurs qui peuvent attaquer les plantes de Ferocactus latispinus sont les cochenilles, notamment les espèces Hypogeococcus pungens et Diaspis echinocactii. Dès les premiers signes d’infestation, le conseil est d’intervenir à l’aide d’une huile minérale blanche et si possible de procéder à une élimination manuelle. La difficulté réside évidemment dans les grandes épines acérées qui rendent le nettoyage difficile. Si l’infestation s’étend à toute la côte du cactus, il sera alors difficile de sauver la plante.

Propriétés de Ferocactus latispinus

Des études suggèrent que le Ferocactus latispinus peut avoir des propriétés curatives qui peuvent atténuer l’hyperglycémie et l’hyperlipidémie en cas de diabète.

LIRE AUSSI : comment cultiver votre gingembre

Vous aimerez peut-être aussi

Afficher plus Chargement...No more posts.