Est-il adéquat de manger la peau de toutes les courges ?

Si vous ne le savez pas, il est important de noter que les courges ne sont pas des légumes. En effet, ce sont des fruits. Pour les botanistes, seuls les aliments qui ont des graines et qui poussent par les fleurs sont des fruits. Étant donné que la carotte, le céleri ou encore la pomme de terre possèdent des tiges, des racines et des feuilles, ils sont considérés comme des légumes.

En horticulture, il existe plusieurs variétés de courges. Cependant, on note deux principales variétés que sont : la courge d’hiver et la courge d’été. Certes, leurs peaux sont comestibles, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut nécessairement les consommer.

Les courges jaunes, les courgettes ainsi que les autres courges d’été sont généralement consommées sans leur peau. Quant aux courges d’hiver, elles ont une peau dure et passent plus de temps sur la vigne. Cela ne veut pas non plus dire que la consommation de l’enveloppe extérieure des courges d’hiver est proscrite. Certains types de courges d’hiver possèdent une peau douce qu’il est possible de manger. Elle est succulente lorsqu’elle n’est pas retirée du fruit. Quelle sorte de courge d’hiver faut-il choisir si tant est que vous comptiez manger la peau ?

Éplucher ou non ?

La kabocha, la butternut et le kuri sont des courges qui doivent être toujours cuites. Elles ont une enveloppe extérieure dure, peu importe la façon dont elles sont cuites. Il est nécessaire de les éplucher. Par ailleurs, il existe aussi parmi les courges d’hiver d’autres variétés qui possèdent une peau assez fine et douce. On peut citer : la noix de miel, la delicata et la glande. Vous n’avez pas besoin de les éplucher avant de les manger.

Dans chaque variété de courges se trouve une quantité importante de nutriments tels que : le magnésium, le manganèse ainsi que le bêta-carotène. Dans la courge poivrée, le potassium est plus important que dans la banane. Il est conseillé de ne pas éplucher le fruit, car cela permet d’avoir un plat bien coloré et bien composé.

Lorsque la courge est glissante et a des bosses, il est difficile de l’éplucher. Pour y arriver, il faudra diviser le fruit en deux. Ensuite, posez la partie coupée sur votre plaque de cuisson durant une heure et montez la température à environ 400 degrés. L’opération se termine lorsqu’avec un couteau, le fruit peut être facilement percé. La chair devient ainsi tendre et utilisable dans n’importe quelle recette. En adoptant la même technique avec un micro-ondes, on obtient rapidement une courge cuite sans se tracasser.

Laver la courge

La courge doit être toujours lavée, même si vous ne comptez pas la manger. En effet, il peut y avoir des restes de produits chimiques ou des saletés sur sa peau. En coupant une courge sale, la saleté peut rentrer dans le fruit. Par ailleurs, rincer un fruit ou un légume avec une eau claire est suffisant pour le rendre propre.

D’après la tradition culinaire italienne sans déchets, chaque partie d’une courge peut servir à faire des plats. Les épluchures peuvent être utilisées dans un bouillon de légumes. Il est conseillé de transformer ces pelures en des snacks croustillants. Pour ce faire, enveloppez-les d’épices et d’huile avant de les insérer dans le four. Il est possible de frire, de bourrer les fleurs de courge de farces ou de les tremper dans une pâte à frire. Lorsque vous conservez les graines, vous pouvez les rôtir une à une pour en faire un en-cas sain ou une garniture croustillante et délicieuse.

Vous aimerez peut-être aussi

Afficher plus Chargement...No more posts.