Comment entretenir son spathyphyllum – conseils pour prendre soin d’un spathiphyllum

Le spathiphyllum est l’une des plantes d’intérieur les plus populaires et les plus répandues dans le monde, tant pour son apparence (il a des feuilles vertes et de belles fleurs) que pour sa capacité à purifier l’air de la maison en filtrant les substances nocives. Originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud, le spathiphyllum est maintenant présent dans le monde entier et s’adapte bien à une variété de climats différents. Néanmoins, il est essentiel de l’entretenir correctement afin de le faire durer longtemps et de garantir une floraison abondante. Les fleurs du Spathiphyllum sont cycliques, elles commencent par être vertes et deviennent brunes peu avant de tomber. La coloration normale des fleurs est souvent confondue avec un problème de la plante, et des mesures inutiles sont prises qui peuvent aggraver la santé de la plante.

Soins de base du Spathiphyllum

Le spathiphyllum nécessite des soins de base pour le maintenir en bonne forme et le faire fleurir en permanence. Nous énumérons ci-dessous les plus importantes d’entre elles.

  • Les feuilles doivent toujours être propres pour éviter l’obstruction des stomates et favoriser la photosynthèse. Utilisez un chiffon humide pour les nettoyer.
  • Évitez d’utiliser des vernis à feuilles : la plupart du temps, ils agissent en créant une patine qui finit par obstruer les stomates.
  • Évitez d’exposer la plante à la lumière directe du soleil et essayez de la placer dans un endroit frais.
  • Le Spathiphyllum doit être placé dans des coins lumineux. Une position inappropriée de la plante peut faire en sorte qu’elle ne fleurisse pas.
  • Changez le pot une fois par an. Le spathiphyllum a beaucoup de racines fibreuses qui provoquent le durcissement de la motte dans laquelle elles sont plantées et empêchent la pénétration de l’eau. Si ce problème se produit, les feuilles et les fleurs seront plus petites que prévu et se dessècheront rapidement.
  • Fertilisez une fois par mois avec un engrais respectueux de l’environnement.
  • Arrosez modérément 2 à 3 fois par semaine. Plongez la plante dans un seau rempli d’eau et attendez qu’elle finisse de produire des bulles.
  • Si les chauffages sont allumés, essayez de pulvériser de l’eau sur les feuilles. Cela lui assurera une humidité suffisante pour s’épanouir.
  • Plantez le spathiphyllum dans un mélange composé de trois parts égales de tourbe, de terreau et de sable.

VOIR AUSSI : comment multiplier et entretenir la sansevieria

Vous aimerez peut-être aussi

Afficher plus Chargement...No more posts.