Une grande protection de l’environnement grâce à de petites mesures

La protection de l’environnement nous concerne tous. C’est pourquoi nous devrions également chercher des alternatives écologiques dans le domaine du ménage et de l’hygiène. Dans cet article, vous découvrirez comment contribuer à la protection de l’environnement par des mesures très simples au quotidien.

Actuellement, presque tous les sujets tournent autour de la protection de l’environnement, du CO2, des énergies vertes et autres – mais il n’y a pas que les grandes mesures comme le remplacement de l’ancien chauffage ou l’installation de panneaux solaires sur le toit qui permettent de contribuer à l’environnement au quotidien, mais aussi les petites mesures. Les alternatives écologiques pour les produits ménagers et d’hygiène utilisés quotidiennement offrent par exemple un potentiel particulièrement important. Nous vous montrons comment vous pouvez contribuer à la protection de l’environnement par des mesures très simples au quotidien.

Réduire le plastique au quotidien : de petites décisions aux grands effets

De nombreux produits de la vie quotidienne sont encore emballés dans du plastique, souvent directement avec plusieurs couches. Cela va des produits alimentaires aux vêtements et autres marchandises, sans parler des récipients en plastique jetables pour les produits cosmétiques, de nettoyage et d’hygiène. Le plastique est certes pratique et protège les marchandises de la pollution, mais il pose un problème aux écosystèmes terrestres et marins, surtout lorsqu’il est utilisé en grandes quantités, notamment en raison de la lenteur de sa décomposition et de la propagation des microplastiques qui en résulte. Vous pouvez donc rendre un grand service à l’environnement en réduisant au quotidien les produits contenant du plastique ou les emballages en plastique et en choisissant des alternatives plus durables.

Des achats plus écologiques – des achats pensés de manière durable

Remplacez autant que possible les produits jetables par des produits réutilisables, par exemple des sacs de courses en tissu au lieu de sacs en plastique, ou un récipient réutilisable pour boire au lieu d’emporter à chaque fois un nouveau gobelet pour le coffee to go. Achetez plus souvent des aliments bio régionaux ou des aliments provenant de magasins et de marchés sans emballages, où vous pouvez mettre les produits dans vos propres récipients.

En ce qui concerne les produits d’hygiène, par exemple, faites attention aux offres innovantes telles que les shampoings solides, les brosses à dents ou les cotons-tiges en bambou ou les lingettes cosmétiques et les disques à démaquiller en matériaux durables. Il en va de même pour les produits d’entretien et les lingettes durables et écologiques dans toute la maison.

Des fibres durables plutôt que des matières plastiques

Étant donné que de nombreux fabricants se réclament désormais de leur « mission verte », la différence entre les produits traditionnels et leurs alternatives écologiques est souvent à peine perceptible au premier abord. Pourtant, lors de l’achat de produits en papier tels que le papier hygiénique et le papier toilette, il est désormais possible de recourir à des alternatives en matériaux durables avec des fibres alternatives. Il est particulièrement facile de remplacer différents types de papier, comme le papier hygiénique, les lingettes cosmétiques, les mouchoirs et les lingettes nettoyantes. Au lieu du papier normal, on peut utiliser des produits en bambou, en paille, en papier recyclé ou en cellulose non blanchie. Les vêtements modernes sont également de plus en plus fabriqués à partir de fibres respectueuses de l’environnement, le coton et le lin sont très tendance. Il existe également des alternatives pour le cuir et la soie, qui provoquent moins de souffrance animale.

Matériaux alternatifs : des innovations pour l’environnement

L’achat de produits fabriqués avec ces nouveaux matériaux offre toutefois toute une série d’avantages. Le principal est la durabilité, car le bambou, la paille, le papier recyclé et la cellulose non blanchie proviennent de ressources naturelles et peuvent à la fois se renouveler rapidement et être facilement recyclés.

Le plastique consomme d’abord des matières premières fossiles et nécessite beaucoup d’énergie à chaque étape de sa production. À la fin de leur cycle de vie, elles finissent dans les décharges ou les incinérateurs, où elles génèrent à nouveau des coûts, consomment de l’énergie et polluent l’environnement – alors que les matières naturelles durables sont compostables ou recyclables.

La fabrication du papier et de la pâte à papier implique également l’utilisation de produits chimiques, selon le procédé utilisé. Les entreprises soucieuses de l’environnement peuvent toutefois choisir le traitement mécanique ou le traitement des vieux papiers au lieu du traitement chimique des fibres fraîches. En outre, les fournisseurs soucieux de l’environnement veillent également à réduire les émissions d’eau et d’air et à consommer le moins d’énergie possible.

Nouveaux concepts d’emballage et matériaux respectueux de l’environnement A l’ère du « greenwashing », c’est-à-dire de l’écologie de façade de nombreux fabricants, c’est maintenant aux consommateurs de séparer le bon grain de l’ivraie, comme le dit le proverbe.

Réduire de manière ciblée les emballages jetables et le plastique lors des achats hebdomadaires – et opter plutôt pour des alternatives écologiques facilement disponibles – n’est donc pas un problème qui demande beaucoup d’efforts de nos jours. Ainsi, en faisant des choix conscients, vous pouvez également obtenir de grands effets au quotidien.

Vous aimerez peut-être aussi