Fleurs de lys : tout sur la plantation et l’entretien des lys

  • Certains lys comptent parmi les plantes ornementales les plus anciennes du monde.
  • Les lys ne sont pas seulement appréciés comme plantes ornementales ou fleurs coupées, ils ont également une signification culturelle particulière.
  • Ces plantes élégantes conviennent aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Les lys sont des fleurs puissantes et magnifiques qui conviennent parfaitement comme plantes de jardin ou d’intérieur. Découvre ici ce à quoi il faut faire attention en plantant et en soignant des lis !

Prendre soin des lys : Les meilleurs conseils

Les lys jouissent d’une popularité mondiale en raison de leur impressionnante floraison et de leur large palette de couleurs et se trouvent chez nous principalement sous forme de fleurs coupées. Il existe environ 125 espèces de ce genre de plantes appartenant à la famille des liliacées, et certaines espèces comptent parmi les plantes ornementales les plus anciennes.

De plus, elles ont une longue histoire culturelle et sont encore aujourd’hui un symbole important, par exemple dans la littérature ou la religion. Dans le christianisme, les lys symbolisent notamment l’espoir, la lumière et l’attachement à Dieu. Dans un contexte purement culturel, le lys blanc classique symbolise la beauté, la pureté, la dignité et la féminité. Le lys de feu rouge symbolise l’amour, mais le lys jaune la vanité et le désir de reconnaissance.

Le lys est également utilisé comme aliment et plante médicinale. Hormis la tige, toutes les parties de la plupart des espèces de lys sont comestibles – mais attention, il faut toujours se renseigner au préalable pour savoir s’il s’agit vraiment d’une espèce non toxique. Dans la cuisine chinoise, les bulbes sont particulièrement appréciés et sont consommés frais ou séchés. Dans la cuisine européenne, les lys sont plus rarement utilisés et se trouvent surtout dans les restaurants Fusion Kitchen ou Fine Dining.

Origine

Partant de leur origine évolutive dans l’Himalaya, les lys sont surtout répandus sur les continents de l’hémisphère nord. Ils préfèrent les zones climatiques tempérées ou subtropicales ainsi que les régions à fortes précipitations et se sentent bien surtout en Chine, mais aussi au Japon, en Amérique du Nord, dans le Caucase ou en Europe. Même en France, il se peut que tu rencontres un lys qui pousse naturellement. L’espèce locale est le lys turc, également appelé Lilium martagon, qui pousse dans le sud de la Forêt-Noire et dans les Alpes de l’Allgäu.

L’emplacement optimal

Dans la nature, les lys préfèrent les forêts de conifères et de feuillus riches en herbacées sur des sols calcaires et rocheux primaires, dans un endroit frais et semi-ombragé. En montagne, il peut également pousser au-dessus de la forêt montagnarde, dans des prairies. En général, les lis préfèrent un endroit ensoleillé, sans lumière directe du soleil, ce qui vaut aussi bien pour ta plante d’intérieur que pour les lis du jardin. Si possible, le pied de la fleur doit être ombragé.

Comment tailler les lis

Les lis sont taillés dès que leur phase de repos est terminée, que les pousses meurent ou qu’ils doivent être utilisés comme fleurs coupées. Hormis la taille en vase, les lis ne doivent être taillés qu’après la fanaison. Pour cela, on ne coupe pas la tige, mais les fleurs fanées.

Planter des lis : voici comment faire !

Tu veux profiter longtemps de tes lys et tu aimerais les cultiver toi-même au lieu de dépenser de l’argent pour des fleurs coupées ? C’est en fait très simple ! Pour cela, tu achètes des bulbes de lys qui sont frais et qui ont des racines bien développées et vitales au fond du bulbe. La meilleure période pour planter des lys est la fin de l’été ou le début de l’automne. Veille à ce que le sol soit meuble et bien perméable à l’eau, avec un pH neutre à faible. Un conseil : si le sol est enrichi de compost humifère (de feuilles) avant la plantation, les conditions sont encore meilleures pour la croissance et la prospérité.

La couche inférieure de la terre doit être composée de gros gravier, sur lequel il est préférable d’ajouter un mélange de sable, de compost et de terre de jardin. Le bulbe doit en outre être enveloppé de sable. La profondeur lors de la mise en place du bulbe dépend de sa hauteur, cela signifie donc qu’il doit être planté deux à trois fois plus profondément que sa hauteur. Les lis, en particulier les petites variétés, peuvent également être plantés sans problème dans des bacs qui peuvent être placés directement dans la pièce ou rentrés pour l’hiver.

Nous te révélons ici comment déterminer le type de sol de ton jardin afin de trouver le terreau adéquat pour tes plantes. Tu es à la recherche de l’engrais parfait ? Les engrais naturels comme les coquilles d’œufs, le marc de café et autres font du bien à tes plantes. Et voici comment tu peux créer du compost.

Arroser les lys : De quelle quantité d’eau ont-ils besoin ?

Le sol doit toujours être humide, mais pas trop. Un arrosage excessif ou insuffisant nuit au développement des plantes et peut entraîner leur dessèchement ou leur pourrissement. Veille à une bonne évacuation de l’eau et arrose les plantes dès que le sol est sec au toucher. En particulier par temps chaud, il convient de contrôler régulièrement et éventuellement d’arroser plusieurs fois par semaine.

Fertiliser les lis : Quand, à quelle fréquence et avec quoi ?

Les lys sont généralement considérés comme des fleurs à bulbe à forte croissance, ce qui signifie qu’ils peuvent encore s’accommoder du substrat dans lequel ils ont été plantés environ deux ans après la plantation, mais que leur effet diminue ensuite fortement. Le mieux est d’utiliser un engrais pauvre en azote, mais surtout organique, comme par exemple du bleu de travail, des copeaux de corne, du compost. Cela est non seulement plus respectueux de l’environnement, mais favorise également la vie du sol. Sinon, l’engrais pour rhododendrons convient également.

Avant de fertiliser, il convient d’enlever toutes les fleurs fanées afin que la plante ait suffisamment d’énergie. Pour stimuler la croissance, les lis du jardin sont fertilisés environ une à trois fois par an. Les plantes cultivées en pot ont besoin de plus de soutien et sont donc fertilisées toutes les deux à quatre semaines.

Nous avons ici quelques conseils pour te permettre de faire ton propre compost. Envie d’une prairie fleurie ou d’un potager ? Pour cela, tu peux aussi construire une plate-bande surélevée. Encore plus de connaissances pour les jardiniers amateurs : les hortensias, les tomates et les fraises ont besoin de cette terre pour pousser de manière optimale.

Comment hiverner les lys

Pour l’hivernage dans le jardin, il est important qu’il s’agisse d’une variété de lys résistante à l’hiver. Pour cela, tu peux te renseigner au préalable auprès du jardinier, du magasin de bricolage ou de la jardinerie. Dès que les premières gelées sont passées, les feuilles fanées sont coupées à environ la largeur d’une main au-dessus du sol et le tout est ensuite recouvert d’une couche protectrice de branchages, de paille ou de brindilles sur la plate-bande.

S’il ne s’agit pas d’une espèce de lis résistante au froid, la fleur est déterrée avant les premières gelées, plantée dans un pot ou un bac et entreposée dans un endroit sombre, frais et à l’abri du gel, qui est en outre protégé de la pluie.

Vous aimerez peut-être aussi